vendredi 20 janvier 2017

Toutes petites choses qui font la vie douce



envoyer mes élèves distribuer des cartes de vœux à tous les maitres et maitresses de l'école - faire des crêpes - et des palmiers - laisser des mots doux sur le bureau de la maitresse de la classe d'à côté, et des fleurs sur le bureau du directeur - craquer sur une nouvelle paire de chaussures, surtout si elles sont improbables, même si on en a déjà plein, et même si on a plus trop de sous - allumer une bougie et l'oublier - prendre deux secondes pour demander aux autres comment ils vont - trente secondes de plus pour s'assurer que ça va vraiment bien - et encore trente secondes pour rappeler que si ça va pas, tu sais - porter ces nouvelles chaussures improbables, alors qu'il va pleuvoir et qu'on va les abimer, alors qu'il fait froid aux pieds - décréter que c'est l'heure du goûter, et toujours avoir de quoi grignoter à portée de main - ne pas porter ces nouvelles chaussures, attendre d'avoir une nouvelle robe pour aller avec - faire des bisous - danser dans la rue - porter la couronne avant même d'entamer la galette - s'endormir dans la voiture - diner d'un chocolat chaud, ou d'un MacDo, ou au resto, alors qu'on a de la soupe au frigo - sourire - décréter que c'est l'heure de l'apéro, et toujours avoir de la bière au frais, pour les copains - attraper la lumière, où qu'elle soit, et la redistribuer, autour de soi  


S.

jeudi 19 janvier 2017

Sortir du cadre


Ca fait bondir les puristes, mais parfois, sortir du cadre, il faut savoir se l'autoriser.

S. 

mardi 17 janvier 2017

#17


J'y pensais depuis longtemps. Faire un tableau, après plusieurs mois, presque deux ans en fait, sans mettre les doigts dans la colle. Et tout est revenu. Plonger la main dans la réserve. Ne pas craindre de se blesser. Retrouver deux bricoles au fond du sac à main. Penser bien fort au moment où sa destinataire le découvrira. Se concentrer. Presser le tube de colle. Reconnaitre l'odeur. Du bout des doigts, fixer les objets sur la toile. Oublier l'heure. Se relever, le dos et les épaules endoloris. Mais sourire, ça va lui faire plaisir. Près de 9 ans après le #1, ressentir la même émotion en créant le #17.

S.

vendredi 13 janvier 2017

Bricolage recyclage




Vous cherchez des idées pour occuper des enfants* un jour de pluie?
Du papier calque et des paillettes, et hop, voilà de jolis photophores.
De la peinture acrylique et des coton-tiges, et hop, voilà des vases et des carafes.
Du papier canson et des feutres, et hop, voilà de jolies cartes de voeux, il est encore temps.

S.
* Ces objets ont réellement été réalisés par des enfants de 8/9 ans, dans ma classe et celle de ma collègue Elsa à l'occasion du traditionnel marché de Noël de l'école.